On parle de nous //

Le Fooding : « (…) On baptise le bistrot « Coinstot » parce qu’il fait l’angle. On ajoute « Vino », parce qu’on y sert des cuvées nature de vignerons artistes à des potes qui savent boire. Certes, il y a encore un plat du jour (un parmentier de canard l’autre jeudi), du riz au lait et de la tarte aux pommes à des prix presque populaires, mais… plus de calandos ou de sifflard des familles ! On leur a substitué un festival de références total-respect dont on se gargarise : huîtres d’Utah Beach, andouille fumée de Paul Legros, tamié des Bauges… La même pour le pinard, qui a également perdu de son anonymat : frissonnant Chapeau Melon de Marc Pesnot, Bohème d’Auvergne profondément vieilles vignes de Patrick Bouju, bouteilles d’une ardéchoise rusticité lyrique d’Andrea Calek et de Gilles Azzoni… Surtout, aujourd’hui, on connaît moins les patrons par leur prénom que par leur nom : Dupré (Guillaume), passé par La Muse Vin, Le Garde-Robe, Le Porte-Pot… Une signature, quoi ! (…) »

Le Daily Neuvième : « (…) Le passage des panoramas abrite beaucoup de restaurants et attirent de nombreux badauds. Le lieu est effectivement pittoresque. Le Coinstot Vino s’y est installé, il y a un an. L’atmosphère y est joyeuse et gourmande. Coinstot Vino propose une cuisine créative de bistrot (…) Le lieu est chaleureux et rappelle avec authenticité l’ambiance du bistrot parisien. La déco associe le bois, les tables de bistrot, les livres autour des vins ou de l’esthétique culinaire, sans oublier les bouteilles de vins. Ce restaurant est aussi une cave. Guillaume, bordelais d’origine, est apprenti vigneron et sommelier de formation. Sa passion impacte fortement son restaurant. Avec 200 références et une fourchette de prix très vaste, la sélection de Guillaume porte sur « les vins vivants, sans intervention excessive sur la vigne et sans faire du vin bio un dogme », renchérit-il. Les deux associés rencontrent d’ailleurs fréquemment des vignerons. »

6 réflexions au sujet de « On parle de nous // »

  1. Nous avons mangé chez vous le début de juillet. Vous étiez si accueillants avec nous comme les touristes japonais. La champagne, les bougies et votre chanson sont inoubliable. Comme les plats étaient super délicieux, nous somme allés au restaurent deux fois consécutif.
    Nous attendons déjà la prochaine année pour vous revoir! Merci infiniment!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s